ésotérique


ésotérique

ésotérique [ ezɔterik ] adj.
• 1752; gr. esôterikos « de l'intérieur », de esô « au-dedans »
1Philos. Se dit de l'enseignement qui, dans certaines écoles de la Grèce antique et à l'usage de disciples particulièrement qualifiés, complétait et approfondissait la doctrine. La doctrine ésotérique de Pythagore.
Par ext. Se dit de toute doctrine ou connaissance qui se transmet par tradition orale à des adeptes qualifiés. initiatique, occulte. Les Mystères d'Éleusis étaient de nature ésotérique. Les données ésotériques de la Kabbale.
2(1890) Cour. Dont le sens est caché, réservé à des initiés. abscons, cabalistique, hermétique, obscur, 1. secret, sibyllin. La poésie ésotérique de Maurice Scève. Le savant « quand il a pu découvrir une vérité [...] doit s'efforcer de l'exprimer non point dans un langage ésotérique, intelligible aux seuls initiés, mais dans le langage de tous » (Duhamel).
⊗ CONTR. Exotérique, profane. Clair, simple.

ésotérique adjectif (grec esôterikos, de l'intérieur) Propre, relatif à l'ésotérisme. Se dit d'un mode d'expression, d'une œuvre qui n'est compréhensible que des initiés ; hermétique, abstrus, abscons : Langage ésotérique. Synonyme de occultiste. ● ésotérique (synonymes) adjectif (grec esôterikos, de l'intérieur) Se dit d'un mode d'expression, d'une œuvre qui n'est compréhensible...
Synonymes :
- hermétique
- mystérieux
Contraires :
Synonymes :

ésotérique
adj.
d1./d Se dit d'une doctrine, d'un enseignement réservé aux seuls initiés.
Ant. exotérique.
d2./d Cour. Difficile à comprendre, obscur pour qui n'est pas initié. Un poète ésotérique.

ÉSOTÉRIQUE, adj.
A.— PHILOS. [En parlant de l'enseign. philos.] Qui est réservé aux seuls initiés. Doctrine ésotérique de Platon (cf. P. LEROUX, Humanité, t. 2, 1840, p. 382).
B.— P. ext. [En parlant d'un comportement, d'une œuvre ou d'un aut.] Accessible à un cercle restreint d'auditeurs, d'accès difficile. Poésie ésotérique. J'avais rencontré, dans un immense salon plein d'objets d'art, Jean Baruzi et son frère Joseph, auteur d'un livre ésotérique (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 262).
Rem. La docum. atteste a) Ésotériquement, adv. rare. Secrètement. L'autre ne devait-il pas être plus particulièrement un docteur (...); plus occupé d'ailleurs de posséder ésotériquement la vérité que de la répandre (...)? (P. LEROUX, op. cit., p. 835). b) Ésotériser (s'), verbe pronom. Demeurer secret. J'ai le sentiment écœurant d'ailleurs que ce serait, dans cette lettre mystérieuse, « encore la même chose. » Même sous l'enveloppe elle ne s'ésotérise qu'extérieurement (GIDE, Corresp. [avec Valéry], 1891, p. 98).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1752 ezotérique (Trév. Suppl.). Empr. au gr. « de l'intérieur, de l'intimité; réservé aux seuls adeptes ». Fréq. abs. littér. :61. Bbg. QUEM. DDL t. 1.

ésotérique [ezɔteʀik] adj.
ÉTYM. 1752, ézotérique; grec esôterikos « de l'intérieur, réservé aux seuls adeptes », de esôteros « plus intime », de esô « au-dedans ».
1 Philos. Se dit de l'enseignement oral ou écrit qui, dans certaines écoles de la Grèce antique et à l'usage de disciples particulièrement qualifiés, complétait et approfondissait la doctrine. Acroamatique. || L'enseignement, les livres ésotériques d'Aristote. || La doctrine ésotérique de Pythagore.
Par ext. Se dit de connaissances qui se transmettent par tradition orale à des adeptes qualifiés (ou initiés). Occulte. || Les Mystères d'Éleusis étaient de nature ésotérique. || Les données ésotériques de la Cabale. Cabalistique. || Les gnostiques professaient une interprétation ésotérique des dogmes chrétiens. Gnose.
1 Ceux-ci (les commentateurs) s'accordent généralement à reconnaître, sous le sens littéral du récit poétique (de Dante), un sens philosophique, ou plutôt philosophico-théologique, et aussi un sens politique et social; mais, avec le sens littéral lui-même, cela ne fait encore que trois, et Dante nous avertit d'en chercher quatre; quel est le quatrième ? Pour nous, ce ne peut être qu'un sens proprement initiatique, et auquel se rattachent de multiples données qui, sans être toutes d'ordre purement métaphysique, présentent également un caractère ésotérique.
René Guénon, l'Ésotérisme de Dante, I.
2 (1890). Cour. Obscur, incompréhensible, réservé à des initiés. Abscons, hermétique, obscur, secret, sibyllin. || Un langage, un mot ésotérique (→ Cénacle, cit. 3). || La poésie ésotérique de Maurice Scève.
2 Il m'arrive parfois de penser que si j'avais alors, ou quelque peu plus tard, exposé mon sentiment sur ce problème en vingt pages de style ésotérique, je serais aujourd'hui, par nombre de philosophes, salué comme un précurseur.
G. Duhamel, la Pesée des âmes, V, p. 114.
3 Comme Charles Nicolle dont il avait été l'ami, Périot pensait que le savant, quand il a pu découvrir une vérité, maîtriser ce qu'il tient pour une vérité, doit s'efforcer de l'exprimer non point dans un langage ésotérique, intelligible aux seuls initiés, mais dans le langage de tous, comme avaient fait Pasteur et Claude Bernard, et que l'avenir de la science, le salut de la science étaient au prix d'un tel effort.
G. Duhamel, le Voyage de Patrice Périot, XII, p. 217.
CONTR. Exotérique, profane. — Clair, simple.
DÉR. Ésotériquement, ésotérisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ésotérique — Ésotérisme L ésotérisme désigne un ensemble de mouvements et de doctrines relevant d un enseignement caché, souvent accessible par l intermédiaire d une « initiation ». Sommaire 1 Généralités 2 Approches 2.1 Étymologie 2.2 …   Wikipédia en Français

  • ÉSOTÉRIQUE — adj. des deux genres T. de Philosophie Qui se fait à l’intérieur de l’école, en parlant de la Doctrine que certains philosophes de l’antiquité ne communiquaient qu’à un petit nombre de disciples. Il y avait chez les Pythagoriciens, chez les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ésotérique — (é zo té ri k ) adj. Terme d histoire de la philosophie. Doctrine ésotérique, doctrine secrète que certains philosophes de l antiquité ne communiquaient qu à un petit nombre de leurs disciples ; il se dit par opposition à exotérique. ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Esoterique —    см. Эзотерический …   Философский словарь Спонвиля

  • Christianisme ésotérique — Ésotérisme L ésotérisme désigne un ensemble de mouvements et de doctrines relevant d un enseignement caché, souvent accessible par l intermédiaire d une « initiation ». Sommaire 1 Généralités 2 Approches 2.1 Étymologie 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Doctrine ésotérique — Ésotérisme L ésotérisme désigne un ensemble de mouvements et de doctrines relevant d un enseignement caché, souvent accessible par l intermédiaire d une « initiation ». Sommaire 1 Généralités 2 Approches 2.1 Étymologie 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Enseignement ésotérique — Ésotérisme L ésotérisme désigne un ensemble de mouvements et de doctrines relevant d un enseignement caché, souvent accessible par l intermédiaire d une « initiation ». Sommaire 1 Généralités 2 Approches 2.1 Étymologie 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Spiritualité ésotérique — Ésotérisme L ésotérisme désigne un ensemble de mouvements et de doctrines relevant d un enseignement caché, souvent accessible par l intermédiaire d une « initiation ». Sommaire 1 Généralités 2 Approches 2.1 Étymologie 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Initiation ésotérique — Initiation Pour les articles homonymes, voir initiation (homonymie) et initiation chrétienne. Rituel d’initiation dans le Zoroastrisme …   Wikipédia en Français

  • Langage de programmation ésotérique — Langage de programmation exotique Un langage de programmation exotique est un langage de programmation imaginé comme un test des limites de la création de langages de programmation, un exercice intellectuel ou encore une blague, sans aucune… …   Wikipédia en Français